Lundi 9 novembre 2020

Un arrêt de travail en ligne pour les cas contact

Photographie d'un masque médical et d'un termomètre

 

Après avoir fait sa demande, l'assuré pourra bénéficier d'un arrêt de travail de 7 jours, débutant à la date à laquelle l'assurance maladie l'a contacté par téléphone ou e-mail, pour l'inviter à s'isoler et à réaliser un test.

Pour les salariés qui se seraient spontanément isolés avant cette date, l'arrêt pourra être rétroactif dans la limite de 4 jours.

Si les résultats du test tardent, l'assuré pourra demander une prolongation de l’arrêt, dans la limite de 7 jours.

L'arrêt transmis est une attestation d'isolement valant arrêt de travail.

L'assurance maladie a annoncé la suppression du délai de carence de 3 jours (décret en attente) pour le versement des IJSS.

Par ricochet, la suppression des 7 jours de carence pour l'indemnisation complémentaire employeur du code du travail devrait être aussi prolongée pour ces salariés.

Ces règles sont dérogatoires et ne valent pas pour les autres cas d'arrêt maladie (covid ou pas) : la carence a été rétablie depuis le 10 juillet 2020.

Attention, les règles sont susceptibles de modification avec la nouvelle déclaration d’état d’urgence.